Un décodeur qui promet de les contrôler tous (aiguillages, signaux, lampes….). Il fallait y jeter un oeil!

Qdecoder?

Décodeur Qdecoder Z2-8+: face avant

Décodeur Qdecoder Z2-8+: face avant

Qdecoder est une jeune entreprise. Ils ont commencé en 2009, et l’équipe semble basée à Dresde (Allemagne) et en Suisse.
Leur spécialité, ce sont les décodeurs de fonctions et d’accessoires. Il existe plusieurs modèles de Qdecoders, la gamme est présentée en anglais sur site officiel Qdecoder.

J’en ai entendu parlé sur des forums en ligne. Qdecoder est aussi présent sur certains salons (notamment la foire du jouet de Nurenberg).

Le décodeur Z2-8+

Le Z2-8+ est le modèle le plus universel de la gamme, il peut contrôler à peu près tous:

  • Aiguillages (double ou simple bobine)
  • Eclairages
  • Signaux…

Jusqu’à présent, il fallait choisir entre différents types de décodeurs d’accessoires:

  • Décodeurs pour aiguillages standards (2 bobines, type Fleischmann par exemple)
  • Décodeurs pour aiguillages simple bobine (par exemple Kato, Tomix)
  • Décodeurs pour aiguillages motorisés
  • Décodeurs à relais ou non, pour éclairages ou autre appareils « toujours allumés ».
  • Décodeurs pour signaux (recréant les comportements complexes des systèmes de signal nationaux).

Le Z2-8+ intègre la fonction « signal add-on ». Avec la bonne configuration, il peut simuler les signaux de nombreux pays (Allemange, Autriche, Suisse, Belgique…)
Un coup d’oeil sur le document en anglais « Operating Modes of the Signal Add-on » rendra compte de l’étendue des options! Tous ces réglages sont accessibles par CVs, reconfigurables à tout moment.
Il y a bien sûr de nombreuses options annexes (clignotements, séquences, fade-in….). Cependant, il faut noter que ces comportements sont très complexes à configurer avec les CVs.

Mais le Z2-8+ peut aussi contrôler de bons vieux aiguillages. Dans ce cas, la configuration se passe comme sur la plupart des décodeurs d’accessoires: appui sur le bouton « programmation », envoi d’un ordre de la centrale, et c’est fait.
Même pour ce genre d’application simple, il y a de nombreuses options, notamment pour utiliser chacune des sorties du décodeur au maximum (voir le document « Connections and operating modes of Z2-series decoder« ).

Déballage

J’ai commandé le décodeur directement chez Qdecoder (voir notes en fin d’article). Le décodeur était emballé proprement, avec des manuels imprimés:

Décodeur Qdecoder Z2-8+: déballage

Décodeur Qdecoder Z2-8+: déballage

Le Q-Decoder fait seulement 6x4cm, c’est très petit. C’est une platine basé sur des composants « SMD », avec un autocollant cachant l’électronique:

Décodeur Qdecoder Z2-8+: face avant

Décodeur Qdecoder Z2-8+: face avant

Le dos du décodeur est plat, aussi recouvert d’un autocollant pour éviter les courts circuits:

Décodeur Qdecoder Z2-8+: face arrière

Décodeur Qdecoder Z2-8+: face arrière

Test avec mes aiguillages Kato

Je voulais remplacer un décodeur avec lequel je n’étais pas satisfait. Le Z2-8+ peut contrôler 4 aiguillages classiques, mais dans le cas des aiguillages à simple bobine, ce sont 8 appareils qui peuvent être connectés.

Les aiguillages Kato sont justement des appareils à simple bobine, c’est à dire avec seulement deux fils de connection (au lieu de 3). Jusqu’à présent, j’utilisais un décodeur classique avec des adaptateurs pour aiguillages 2 fils. Cela marchait, mais prenait beaucoup de place sous mon réseau.

Voici mon court rapport:

  • J’ai branché le Z2-8+ en position temporaire, sous mon réseau. Les connections « voies » et « transfo » ont été connectées. Attention de ne pas connecter immédiatement les aiguillages: le réglage par défaut du Z2-8+ est pour les aiguillages à moteur; c’est à dire du courant permanent qui pourrait « griller » les aiguillages à bobine.
  • J’ai utilisé le mode de programmation rapide en lisant le manuel, puis en utilisant le bouton de programmation. Dans mon cas, je voulais le mode suivant: « Impulsion de 250ms, 8 aiguillages connectés sur adresses 201 à 208 ». J’ai donc juste envoyé l’ordre suivant depuis mon ECOS II: « 201, vert ».
  • Et voilà. J’ai connecté ma première aiguille, et tout marchait!
Décodeur Qdecoder Z2-8+ en test sous mon réseau

Décodeur Qdecoder Z2-8+ en position de test sous mon réseau

Il n’y rien de plus à dire. La programmation a pris une minute, et depuis le décodeur marche de façon fiable. C’est le cas même avec des ordres envoyés en séquences rapides (comme par exemple un réseau contrôlé par un logiciel).

Le Z2-8+ a chez moi remplacé 2 décodeurs d’accessoires différents, tout en occupant 1/5e de l’espace!
Je n’ai par contre pas testé les fonctions avancées, telles que les signaux. Pour voir comment les Qdecoders font celà, rendez-vous sur la page Youtube officiel de Qdecoder.

Petits commentaires

Certains pourraient se plaindre de l’absence de boitier pour ce module. Je le préfère ainsi: on gagne de la place.
J’ai 2 commentaires cependant:

  • La documentation est riche, mais fragmentée

Qdecoder a fait un très bon boulot de documentation. La plupart des manuels sont dispos en anglais. Par contre, pas de français, mais rappelons que la marque est jeune. La documentation est en plus agréable (mise en page moderne, illustrée en couleurs, un bon exemple pour d’autres dans le secteur du modèle réduit…)
Par contre, comme certaines fonctions se recroisent dans les différents modèles, vous n’avez pas « un manuel », mais de nombreux petits dépliants. Si vous cherchez à vous renseigner en ligne, même problème: il vous faudra  dénicher et télécharger au moins 5 fichiers sur la page de téléchargements.
Pour moi, il faudrait un manuel unique, par modèle. Bien sûr, un tel manuel serait plus difficile à mettre à jour pour eux, mais cela serait beaucoup plus orienté vers le client!

Décodeur Qdecoder Z2-8+ et ses manuels

Décodeur Qdecoder Z2-8+ et ses manuels

  • Pas de RailCom

Les Qdecoders sont compatibles PoM (programming on the main). Vous pouvez donc changer les CVs sans enlever le décodeur du réseau. J’aurai apprécié une compatibilité Railcom, permettant de lire confortablement les CVs à distance.

Ce sont des commentaires mineurs. Quant au support, après avoir écrit un email (en anglais bien sûr), j’ai reçu une réponse sympathique, compétente et rapide.

Prix et cible

Le Qdecoder est un décodeur avancé. Cependant, pour les applications simples (aiguillages…), la programmation rapide par bouton marche très bien.
La configuration avancées via les CVs, par contre, n’est pas pour les débutants. Si vous débutez, et cherchez un décodeur pour signaux, vous pouvez regarder les modèles concurrents (beaucoup moins flexibles, parfois pas du tout, mais au moins préconfigurés). A défaut, Qdecoder peut préconfigurer un modèle lors de la commande.

Pour environ 40€, le Z2-8+ est dans la même fourchette de prix que les décodeurs « simple usage ». Pour une utilisation avec aiguillages à moteur, ou à simple bobine, la possibilité de connecter 8 aiguilles fait même du Z2-8+ une alternative moins chère.

Conclusion

Je suis plutôt enthousiaste. Ce décodeur pourrait devenir ma solution universelle dans le futur.

Le Qdecoder Z2-8+ est petit, et peut tout faire. Mes décodeurs classiques fonctionnent pour la plupart très bien, mais ils ont un usage pré-défini. Ceci devient vite un problème si vous changez/mettez à jour/détruisez votre réseau: il vous reste des décodeurs sur les bras qui ne correspondent plus à vos nouveaux besoins. Avec le Z2-8+, pas de problèmes: il suffit de le reprogrammer quel que soit son nouvel usage. Seuls les servos-moteurs ne sont pas compatibles.

Cela fait également plaisir de voir que de nouveaux entrants sur le marché peuvent apporter des produits pratiques, et avec une approche moderne (bonne documentation, vidéos sur Youtube…)

Avez-vous testé le Z2-8+ ou d’autres modèles de Qdecoders? Connaissez vous d’autres modules tout aussi universels? N’hésitez pas à commenter!

Note de fin sur les revendeurs:

Il y a une liste de revendeurs sur le site Qdecoder. J’ai commandé le mien directement sur leur boutique en ligne (en Allemand ou en Anglais). Le paiement est possible par virement bancaire (courant en Allemagne), par prélèvement unique, ou par Paypal.
Pour quiconque en zone SEPA, faire un virement est désormais simple: le vendeur envoi la facture par email, vous payez, vous patientez. La plupart des banques permettent désormais de faire des virements en ligne. Attention cependant: les virements SEPA ne sont PAS gratuits pour toutes les banques/pays; ils sont par contre légalement « au même prix que les virements nationaux », ce qui, certes, veut dire gratuit dans beaucoup de cas. Vérifiez les tarifs de votre banque.
Le prélèvement automatique unique est aussi très courant en Allemagne. C’est une nouveauté qui n’existait pas en France ou en Belgique, et qui est désormais possible avec SEPA. Cela marche comme pour payer votre facture de téléphone (vous fournissez votre IBAN & BIC), sauf que bien sûr, vous ne serez prélevé qu’une seule fois.
Qdecoder fait mention d’un revendeur en Amérique du Nord, mais en cherchant sur leur site, je n’ai pas trouvé les produits Qdecoder.

Liens externes

J'essaye d'être juste et de noter sur des critères aussi clairs que possible ! Pour un rappel des critères de d'évaluation cliquez-ici.

Rappel: Je suis un amateur, et ceci sont des opinons personnelles. Je ne reçois aucune compensation, sous aucune forme que ce soit, de la part des marques ou magasins mentionnés ici. Les noms de produits et de marques mentionnés ici sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.